Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 20:46


Les cabris ont bien grandi, désormais ils sont capables de boire leur lait sans biberon

Le petit-déjeuner est servi...





attention, le lait est un peu chaud !





Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 16:15



En fait, tout se résume assez facilement :


Ici, on ne se lève pas le matin

pour-travailler-pour-gagner-de-quoi-vivre :


on se lève le matin

pour-vivre


Dans le sens où la journée est un enchaînement de petits actes
qui contribuent à la vie des hommes et des animaux
si bien que la communauté subsiste à ses besoins en autonomie quasi-parfaite


La-ferme.JPG


Les rôles sont bien répartis :


le-chantier-de-Brigitte.JPG

Brigitte

Brigitte est en charge des bâtiments :
chaufferie (au bois), entretien, cuisine, ravitaillement, chantier des nouvelles chambres
Elle s’occupe des visites de classes d’enfants, bien nombreuses... et des 8 petits chats


la-sieste-des-chats.JPG la-cheminee-du-chantier.JPG





entretien-du-terrain.JPG


Lénaïc

Lénaïc est en charge de l’entretien du terrain, des poules, des cochons, de couper du bois pour la chaufferie et le four, du pain, de la brioche, des herbes médicinales, des tisanes, de l’alcool, des limonades…
  


la-pain-de-lenaic.JPG le-petrin.JPG





la-traite-des-chevres.JPG

Maud

Maud s’occupe des chèvres, des vaches, des moutons et des ânes, et de la fromagerie – ce qui n’est pas peu dire !






l-aine-des-chevreaux.JPG la-fromagerie.JPG 




Enfin, l’été, tout le monde contribue à l’accueil des campeurs
(et toute l’année… à celui des wwoofers )
(... j’ai rarement aussi bien mangé de ma vie  )




Une bien belle leçon de vie
une approche différente


Bref WWOOFer, c'est en apprendre beaucoup, et sur tous les plans!








Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 11:00


naissance-5-mars.JPG
Naissance et première toilette du petit




les-21-chevreaux.JPG
L'enclos devient petit pour les 21 chevreaux nés pendant la semaine !




feu-de-branches.JPG
Après-midi ensoleillé, feu de branchages...





depart-pour-la-chevrerie.JPG
Le soleil se couche, départ pour la chèvrerie...





chevreau-curieux.JPG
... pour y retrouver une belle bande de petits (et grands) curieux !







Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 14:00

Au lever du jour...


Au lever du jour, Maud et moi partons en direction de la chèvrerie avec notre petite cariole
Les seaux à traire, les biberons, le lait chaud pour les petits et les tout petits
Cahin-caha sur le petit chemin,
dans la brume du matin


Trois des chevreaux courent à notre rencontre : ils ont réussi à se glisser entre les planches de l'enclos,
et gambadent dans la gadoue !

Leur queue frétille, ils sont affamés, sautent de tous les côtés

Et dans la chèvrerie... 3 nouveaux petits sont nés cette nuit !



la petite rousse le clôs aux chevreaux 3 mars 

                    Un petit roux est né cette nuit                                                 Le clos aux chevreaux



L'un d'eux gambade déjà comme un cabri
L'un s'est assoupi contre la mangeoire
Quant au dernier... il grelotte, encore tout mouillé :
sa maman, très fatiguée après avoir mis au monde sa soeur, ne s'en est pas encore occupée


Très vite, Maud s'en empare et le frotte vigoureusement avec de la paille,
pour le sécher et activer la circulation du sang
Il est épuisé, et pour compliquer les choses, il refuse de téter
Il s'endort doucement...

Ni une ni deux, Maud le suspend par les pattes arrière : effet revigorant assuré !
Puis elle le prend dans ses bras en le serrant contre elle, emmailloté dans du foin,
et nous le ramenons à la maison
Brigitte le frotte dans tous les sens avec des linges secs,
il se retrouve tout ébouriffé dans une petite cage, bien au chaud dans la cuisine



le petit chevreau dans la cuisine 3 mars
Bien au chaud dans la cuisine, le petit reprend des forces



Quelques (longues) minutes plus tard... c'est gagné ! Il bêle à n'en plus finir :
j'ai faim, j'ai faim, j'ai faim !
Un biberon dans le museau, il tète timidement,
puis goulûment

Il restera toute la journée au chaud



L'après-midi

Lénaïc a taillé tous les arbres autour de la ferme
Il s'agit de rassembler toutes les branches,
trier le petit bois
garder les branches qui sont suffisamment grosses pour nourrir le four à pain
Puis allumer un grand feu...



nous-brulons-les-branchages-3-mars.JPG
Un granf feu de branchages



Après un bon moment au grand air,
(et une grosse tartine de formage de chèvre frais)

nous reprenons le chemin de la chèvrerie pour la tétée du soir
et bien sûr nous occuper de tous les autres animaux : Abusée et son veau, les deux ânes, les moutons...
2 nouveaux chevreaux sont nés cet après-midi
Maud est contente, car l'un d'entre eux est une petite chevrette noire et blanche
C'est la fille d'une bonne laitière, alors Maud va la garder dans son troupeau



Les plus vieux des chevreaux sont devenus de vrais gaillards :

pendant que nous nourrissons leurs petits compagnons, nous les avons placés dans l'étable
je vous laisse juger de l'origine de l'expression " Sauter comme un cabri









Le petit chevreau noir est en pleine forme, il a aussi rejoint ses petits compagnons

Et depuis...
c'est celui qui bêle le plus fort ! 









Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 14:00

Réveil matin... 6h15


Je suis bien enfoncée de 15 cm dans le matelas, j'ai dormi comme une masse !
Je saute dans mon jean, enfile un pull, sors dans le frais (froid ?) et marche (cours ?) en direction de la cuisine


Brigitte et Maud sont déjà en train de petit-déjeuner
Un café bien fort
Des grosses tartines de pain de la ferme... miam on croirait que c'est de la brioche

Nous voici parties pour les chèvres !


le-petit-chariot.JPG



A notre arrivée, surprise !

L'une des chèvres est en train de mettre en bas  : on aperçoit déjà deux petites pattes et un museau !
Maud s'en empare énergiquement, et en quelques secondes le petit se retrouve entre les pattes de sa maman, léché de toutes parts
Même les autres chèvres se mettent à le nettoyer :-)
En quelques secondes, celui qui ressemblait à une petite saucisse devient un adorable chevreau ébouriffé



chevreau-3-mars.JPG


Pendant cette petite toilette, nous donnons le biberon aux autres petits
Puis vient le moment de marquer le nouveau-né (une étiquette en guise de boucle d'oreilles), et de lui donner sa première tétée... ouille ouille ouille ce n'est pas gagné !

En fait, Maud traie la maman puis donne le biberon au bébé ; celui-ci grelotte un peu, et n'est pas instinctivement attiré par la tétine : il faut lui tenir le museau, et quasiment lui apprendre à téter !



la-traite-des-chevres-3-mars.JPG


Quand tout est terminé, y compris le petit déjeuner et la traite des chèvres adultes, nous passons dans le champ voisin pour nous occuper des moutons, des vaches et des deux ânes : des graines, du foin frais, de l'eau fraiche... s'ils ne sont pas bien choyés, ceux-là !



L'après-midi :

Heu... petite pause atelier AZ 
J'en profite pour apprendre avec Maud à ne pas rater une émulsion :
décidément, je fais le plein de connaissances... chouette !

Deux-trois poutres à brosser sur le chantier, une couche d'huile de lin, et c'est déjà l'heure de retourner s'occuper des animaux...
La suite en images...



les anes 3 mars         abusee-la-vache.JPG   

             Du foin pour les ânes...                             Des graines pour Abusée, pendant la traite....


lait moussant
 ... et du bon lait moussant !




Quand nous rentrons, le jour se couche
Un passage à la fromagerie, une bonne séance de plonge pour astiquer tout ça...
et une bonne douche, une !

Ce soir encore, je vais bien dormir...








Liens :

- WWOOF : le B A BA

- Je pars Wwoofer ! J-2










Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 11:44

L’arrivée


Une petite route pas plus large qu’une voiture, qui traverse un pays fort vallonné,
jalonné de fermes bressanes.
Principalement des poules et des moutons, ici un potager, là un hangar…
La transition est douce


les-vaches-soir-1er-mars.JPG
arrivée à la ferme



Enfin, j’arrive ; je suis accueillie par un petit chat blanc et roux, qui après deux trois gratouilles me conduit directement auprès de son maître :
celui-ci est perdu quelque part en haut d’une échelle et d’un arbre, c’est Lénaïc.

Je fais ensuite la rencontre de Maud ; un coup d’œil sur la table du salon, tiens ! Maud est aussi une adepte de la cosmétique nature : des huiles essentielles, un catalogue AZ…
je ne suis pas en terre si inconnue que ça ! ;-)

Brigitte est au marché, pour le ravitaillement hebdomadaire ; elle arrivera un peu plus tard
Déjà, c’est l’heure du biberon des chevreaux…



Le biberon des chevreaux

D’abord, chacun son biberon : le colostrum (premier lait de la maman) pour les derniers-nés, lait de vache pour les aînés. Il faut les convertir au plus vite, pour pouvoir récupérer le lait de chèvre destiné à la confection des fromages.

Dans la cuisine, nous faisons chauffer le lait dans trois petites casseroles :
les aînés ont droit à ½ l le matin et le soir
les petits tètent 3 fois par jour, 25 cl

Pour compliquer le tout, les naissances vont s’échelonner sur tout le mois de mars… et il y en a déjà 5.
Il ne faut pas se tromper !

Nous plaçons les récipients dans un torchon puis dans un sac plastique, pour ne pas que le lait refroidisse trop pendant le trajet : la chèvrerie se trouve un peu plus loin sur la route
Nous chargeons des seaux vides sur une petite cariole
Je tiens le lait chaud contre moi, pour le protéger du froid



biberon-des-chevreaux-1er-mars.JPG
Le biberon des chevreaux



Les tout-petits ne savent pas encore bien téter : il faut sans cesse leur redonner la tétine, les réorienter, ils toussent, éternuent, boient trop vite...
et ils se mettent du lait jusqu'aux oreilles !

Le biberon est un petit bidon en aluminium, muni de 5 tétines à la base : pratique, il permet de nourrir plusieurs petits à la fois. Il y a aussi la version bouteille de verre + tétine, pour le tout petit… il est né ce matin. Maud le prend sur ses genoux, l’entoure de ses bras : allez, tète bonhomme ! Il est affamé, mais finit par s’endormir en tétant… :-)



cherveau-dernier-ne-1er-mars.JPG
Les tout petits ne savent pas encore bien téter...



Les autres sont tous fous, sautent, chahutent, cherchent à tout prix quelque chose à téter en attendant leur tour : l’un d’eux essaie même de téter mes lacets – non mon bonhomme, ici tu ne trouveras rien.

Prudence, il ne faut pas prendre les petits par le ventre, comme on peut le faire avec un chat :
ceci peu les tuer, notamment après la tétée.
La prise idéale : un bras sous le cou, un bras sous la queue
Et le petit chevreau replie ses pâtes, comme avec le vieux berger barbu de ma crèche…

et un mystère élucidé, un !




Le chantier


Après le repas de midi, place au chantier

Il s’agit de poser la laine de chanvre pour terminer l’isolation des chambres, sous les toits. La laine de chanvre est toute douce, agréable à manipuler : nous la plaçons directement sous une grande tôle ondulée (goudronnée – sur laquelle reposent les tuiles)

Pour tenir les plaques de laine de chanvre, nous tendons de la ficelle entre les poutres
Les plaques sont percées pour laisser passer des fermoirs en métal papillon : nous y fixeront plus tard une longue règle en métal, sur laquelle reposeront les lambris de bois

En attendant, une fois la laine de chanvre posée, nous la recouvrons entièrement de papier kraft ; celui-ci protège l’isolant de l’humidité qui sera produite par les habitants de la maison (attention : côté brillant à l’extérieur)



isolation-en-chanvre.JPG
Isolation en chanvre, recouverte de papier kraft



De larges bandes de scotch pour solidariser les feuilles de papier kraft, et toujours les fermoirs papillon refermés par-dessus le papier.

Ouf, beau travail !
J’ai les épaules en compote
Le temps d’un thé à la menthe, puis c’est l’heure de s’occuper des animaux...




La traite et le dîner des animaux

Tout le monde y a droit : la vache et son veau, les deux ânes, les moutons…
tous ont leur ration de graines et de foin frais

Pendant qu’ Abusée (la vache) dîne, Maud installe son petit tabouret à côté et la traie – ouf, c’est long !
Dans le seau blanc, le lait mousse, il a une belle couleur, il est tout chaud… chut ! Ce sera pour le petit déjeuner, les chevreaux, et les faisselles

Vient le temps du biberon des chevreaux,
puis toutes les chèvres sont rassemblées dans l’étable
Onze par onze, elles vont rentrer dans l’espace de traite :
elles y sont attachées les unes loin des autres,
et devant chacune d’entre elle nous plaçons une bassine avec 200g de graines (bio)



diner-des-chevres-1er-mars.JPG
Du foin frais pour les chèvres



Celles qui ont déjà mis bas ont droit à une ration supplémentaire, et à la traite

Pour l’une d’entre elles, c’était son premier petit : ses trayons sont encore peu développés, et orientés vers l’avant : difficile à traire pour Maud, qui est assise sur son tabouret derrière la chèvre
Le lait part dans tous les sens, on dirait même qu’il évite le seau ;-)
Bon gré mal gré, la traite est rapidement terminée, et les chèvres libérées au dehors

Aux onze suivantes !




Quand tout sera terminé, nous rempliront les mangeoires de foin frais et les bassines d’eau, puis nous amènerons le lait à la fromagerie.
Dehors, il fait nuit noire : je n’ai pas vu le temps passer… Bonne nuit mesdemoiselles !

Quant à moi, après avoir partagé la soirée avec mes hôtes, je m’éclipse dans ma chambre de rêve… mais ça, ce sera sans doute l’objet d’un prochain post !
  











Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 20:18

Je ne suis pas bien sûre d'avoir les yeux en face des trous...
et pourtant, je n'ai qu'une demi-journée de travail à mon actif !


Bref... article complet demain !

Après une bonne nuit de sommeil (profond)
Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 23:47


Ca y est, c'est confirmé ! J'ai reçu ce courrier ce matin :



jonquilles.JPG

Bonjour Bergamote.


Pas de souci, on t'attend lundi. Tu arrives quand tu veux! Essaie d'être
là pour le repas de midi, cela permettra de discuter pour faire
connaissance. En espérant que les naissances nous auront laissé le temps
de mettre cuire quelque chose!

A très bientôt donc


Brigitte






Brigitte fait allusion aux naissances des chevreaux, prévues pour la fin de la semaine... vivement lundi  











Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 10:17

Besoin de voir autre chose
C'est décidé, c'est le moment : je pars !




Le WWOOF : qu'est-ce que c'est ?


WWOOF signifie "World-Wide Opportunities on Organic Farms",
qui se traduit par "possibilités dans des fermes biologiques du monde entier".
Il existe des organisations WWOOF dans la monde entier : Japon, Népal, Autriche, Bulgarie, Turquie...


Il s'agit d'un véritable échange :

- entre le wwoofer (moi) qui souhaite apprendre un mode de vie différent du sien, partager le quotidien d'une famille ayant intégré une approche écologique de l'agriculture et de l'élevage, créer des rapports humains sans rapport marchand

- entre l'hôte, qui a la volonté de faire découvrir l'agriculture biologique et son savoir-faire. L'hôte héberge et nourrit le wwoofer en contrepartie de son travail



Paysage-Bourgogne---je-pars-wwoofer.JPG
Mon village en Bourgogne, hiver 2010



L'association WWOOF France a débuté en 2007 grâce à une famille française (Alexandra 31 ans, David 35 ans et Noa 4 ans) amoureuse de la nature et de l'écologie, rejoint par Virginie en avril 2008 et Cécile en juin 2009, aidée de WWOOF International et de WWOOF Independents.




Première étape :

S'inscrire à l'association WWOOF France, via le site de l'organisation
L'inscription coûte 15 € pour une personne, 20 € pour un couple

Une fois inscrite, j'ai immédiatement reçu mon mot de passe

Celui-ci me permet d'accéder au livret WWOOF qui rassemble des détails et coordonnées des 500 hôtes en France :




Seconde étape :

Choisir son hôte. C'est l'étape du rêve...

Plantes aromatiques dans la Drôme,
Fleurs de bach et huiles essentielles dans l'Hérault,
Elevage de volailles et moutons dans le Finistère,
Champagne dans la Marne,
Maraîchage en Haute-Savoie...

Pour ma part, ce sera élevage de chèvres et plantes médicinales !
Je récupère les coordonnées de la ferme, et appelle...




Troisième étape :

La prise de contact

Une voix chaleureuse et  rocailleuse au bout du fil,
j'explique que c'est ma première expérience en tant que WWOOFer
On m'explique que c'est sans souci, on peut m'accueillir
En ce moment la ferme est un peu chamboulée par les travaux, on refait les chambres pour accueillir les WWOOFers justement
Enfin, on trouvera bien un lit dans un coin

Un homme était là, un WWOFFER
il part samedi
Je peux prendre le relais

En plus, c'est la période des mises bas
les petits chevreaux sont prévus pour la fin de la semaine
on va pouvoir recommencer à faire du fromage...




A suivre ...






Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 14:35

WWOOF :

World-Wide Opportunities on Organic Farms


Le B A BA,
Mais aussi quelques tranches de vie

Pour rassurer les hésitations de tous ceux qui hésitent à se lancer dans cette belle expérience...

Repost 0
Published by Bergamote - dans WWOOF
commenter cet article