Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 07:38


noix de lavage
 

 

A lire aussi : fabriquer une décoction de noix de Lavage

 


Le nécessaire :
pour une lessive

- 6 demi-noix de lavage, à découper en plein de petits morceaux
- une cuillère à soupe de percarbonate de sodium
- une cuillère à soupe de bicarbonate de sodium
- 5-10 gouttes d'huiles essentielles
- des balles de golf
- pour les eaux calcaires, ou comme adoucissant : un peu de vinaigre blanc dans le compartiment adoucissant

Alors évidemment, présenté comme ça, ça peut faire un peu penser au petit chimiste 2000 retrouvé dans le grenier des parents

Mais chaque ingrédient a sa petite importance

je vous explique :



frise



Les noix de lavage

Les noix de lavage sont les fruits d'un arbre qui pousse en Inde et au Népal, appelé "l'arbre à savon".
En septembre-octobre, les noix sont récoltées, séchées, décortiquées :
seules les coques sont riches en saponine. C'est la saponine qui permet de laver le linge (tensio-acif, pouvoir moussant). En Europe, il existe des plantes qui contiennent des saponines, mais malheureusement en trop petite quantité pour envisager laver du linge (la saponiare, le lierre, les coques de marrons...)

côté pratique

On peut utiliser les mêmes noix en moyenne 3 fois
Au delà, les coques sont mates, n'ont plus leur brillant, ne collent plus : il n'y a plus de saponine
C'est le moment de changer les noix !


A savoir : les noix de lavage ne "moussent" qu'à des températures supérieures à 30°C, elles ne sont pas indiquées pour les lessives à froid
l'avantage, c'est que lors du rinçage... et bien comme l'eau est froide, les noix ne libèrent plus leurs saponines !
et oui...


Le percarbonate de sodium

Le Sel Détachant Percarbonate de sodium détache, blanchit, désodorise et désinfecte.
Non polluant
Le percarbonate de sodium est actif à partir de 40°, à raison d' une ou deux cuillères à soupe selon la saleté du linge
Au tout début, je n'utilisait pas de percarbonate, et les noix laissaient comme un film gris sur tous les vêtements : donc je recommande son emploi, mais ce n'est pas indispensable


Le bicarbonate de sodium

Le bicarbonate de sodium augmente l'efficacité des noix de lavage
Il préserve les couleurs et prévient la formation de tartre dans la machine

 

Ici aussi, je vous conseille de tester "avec et sans" pour vous faire votre propre idée


Les huiles essentielles

Pour leur effet anti-bactérien,
et puis leur parfum...
Il n'y a pas à dire, un linge qui fleure bon la lavande, le geranium, le tea tree, c'est quand même agréable...
et ça donne même l'impression que c'est "plus propre" (dixit Jules) !

 

Mais que quelques gouttes, hein ?


Les balles de golf

Les balles de golf reproduisent l’action des lavandières qui battaient le linge.
Elles se placent dans le tambour de la machine à laver où elles brassent et battent le linge, qui est ainsi mieux lavé, mieux rincé, plus doux et plus facile à repasser.
Elles agissent aussi contre le calcaire.

NB : on trouve dans le commerce des balles de lavage... plus chères, mais c'est la même utilité

 

ne pas utiliser de balles de golf ou balles de lavage pour les textiles délicats et les lainages, cela pourrait user la fibre

 

 

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un adoucissant
Il désodorise, et enlève toute trace résiduelle de saponines
Il préserve également les couleurs


et dans les régions à eau calcaire, il protège aussi la machine à laver

 

frise 

 

 

Le coût

Compter entre 13 et 15 € pour un kilo de noix de lavage
4 € pour un kilo de bicarbonate de sodium
6 € pour un kilo de percarbonate de sodium
5-6 € un flacon 30 ml d'huile essentielle

Pour une lessive, le coût revient donc à
0,09 (noix) + 0,09 (percarbonate) + 0,08 (bicarbonate de sodium) + 0,05 (HE) + 0,01 (vinaigre blanc)

= 0,32 centimes par lessive

 

Un sachet de 2 kg de noix de lavage me permet de nettoyer ma maison de fond en comble, fabriquer des savons et shampooing et nettoyer mes chaussures pendant 1 an : c'est économiquement imbattable.



L'efficacité

Les noix de lavage, combinées au percarbonate et bicarbonate de sodium, sont aussi efficaces qu'une lessive maison au savon de Marseille ou une lessive écologique
Quand il y a des tâches, il faut frotter un peu avant avec un morceau de savon... mais ça, je le faisais aussi avec une lessive de supermarché


L'empreinte écologique

Veiller à utiliser des noix de lavage qui n'ont pas reçu de traitements chimiques et pesticides
 

Néanmoins, leur bilan carbone est loin d'être neutre. Mon kilo de noix prend quand même l'avion ou le bateau pour arriver dans mon bocal. J'hésite.

 

Premier argument : A poids égal, un kilo de noix de lavage me dure environ 8 à 10 fois plus longtemps qu'un kilo de savon de Marseille. Donc j'en utilise 8 à 10 fois moins. Donc 8 à 10 fois moins de transports.

 

 

Mais dans le fond, quelles alternatives se présentent à nous ?

 


1. lessive classique en bidon

  • les ingrédients ont tous voyagé avant d'arriver en usine
  • les ingrédients sont en grande partie de synthèse, donc ils ont demandé un apport en énergie pour être produits
  • une lessive est composée de tensioactifs + des additifs (chimiques)
  • la lessive est packagée : bidon plastique, dosettes en plastique, ...
  • le tout acquiert une empreinte carbone non négligeable lors du transport : plus c'est lourd, plus c'est encombrant, plus la note écologique est salée

     
2. lessive dite "écologique"

exactement la même chose que pour les lessives classiques
 

à savoir : on ne parle pas de lessive "bio" (c'est un non sens, puisque non issue de l'agriculture biologique) mais de lessive "écologique" dans le sens où les ingrédients utilisés respectent un peu plus l'environnement
Prudence donc, seuls les effets sur l'environnement sont pris en considération, et pas la santé humaine. Même si l'environnement et le bien-être humain sont étroitement liés à long terme...


3. lessive faite maison avec du savon de Marseille

 

L'alternative "locale" qui s'impose est le savon de Marseille - mais qu'en est-il des tonnes d'huile de palmes et de coprah qui servent à sa fabrication ? Ne viennent-ils pas eux aussi de pays du sud, participant massivement à leur déforestation ?

 L'huile de palme nécessaire pour fabriquer le savon vient au moins d'aussi loin que les noix de lavage... et comme une plus grande quantité est nécessaire, le bilan carbone est également multiplié (en termes de quantité, de poids, d'encombrement dans les transports... toutes ces choses qui font grimper le bilan carbone en flèche)

 


Alors, l'un dans l'autre...


1 kilo de noix qui certes vient du Népal, mais qui tient toute l'année, on peut quand même reconsidérer la question

 

En attendant de trouver mieux, je garde mon kilo de noix de lavage

 

frise

 

 

Les autres utilisations

 

Tableau des Utilisations Noix de lavage

 

Outre leur utilisation "classique" pour la lessive, les noix de lavage savent se montrer très utiles pour toute la maison. On peut aussi utiliser leur version concentrée, la décoction de noix de lavage, utile pour

 

 

 

Vous avez essayé, vous, les noix de lavage ? Des alternatives ? Des idées pour parfumer le linge sans huiles essentielles ?

 

 

 

 

Pour tous ceux qui se posent des questions sur le bien fondé de l'utilisation des noix de lavage et de l'impact de leur importation, un peu de lecture :

 

chez Raffa : La lessive en machine aux noix de lavage (Raffa)

Le grand village : Les noix de lavage comme alternative aux lessives chimiques

 

 

 


Repost 0
Published by Bergamote - dans Le linge
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 19:07


Pour enlever les tâches, rien de mieux que le perchloroéthylène, bon vieux solvant utilisé par les teinturiers

Prudence :

Le perchloroéthylène laisse sur le vêtement un résidu toxique, à l'origine de maux de tête, sinusites, vertiges, ... et provoque des cancers chez les animaux :-( bref, pas que du bonheur


Y remédier :

Veiller à bien aérer les vêtements nettoyés à sec pendant minimum 24 heures, avant de les ranger dans un espace confiné (placard, tiroir)


La bonne nouvelle : le développement dans plusieurs villes françaises de teinturiers qui n'uitlisent pas de produits chimiques :-)




Repost 0
Published by Bergamote - dans Le linge
commenter cet article