Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 07:05

 

Ca y est, nous avons sauté le pas !

Le contexte :

 

Locataires depuis plusieurs années de petites maisons à la campagne

(avec des vaches au bout du jardin en Bourgogne, ou des poules sur le paillasson en Alsace)
Nous avons réussi à mettre un petit précule de côté, pour nous acheter...

un petit appartement au centre d'un village

(ben oui, il faut bien commencer par quelque chose !)

 

 

appartement-ecologique.PNG

 

Le choix :
Pourquoi un appartement ?

A première vue, ce choix paraît assez inhabituel.
Quand on pense au couple de jeunes écolos avec leurs guitares, on se les représente quand même plus souvent dans une guitoune perchée dans la montagne ou la prairie

 


En fait, quand on y pense vraiment,

et après quelques mois d'expérience...

 

- la guitoune se révèle être une passoire énergétique, les calories ont très vite fait de passer chez les tourterelles qui habitent dans le sapin à quelques centimètres de la fenêtre de la chambre


- la guitoune est rustique, mais du rustique qui se chauffe au fuel, si vous voyez ce que je veux dire. Donc ça veut dire qu'il faut poser un jour de congé tous les 2 mois pour se faire livrer une citerne de fioul, et niveau respect de l'environnement... ça vaut bien un avertissement de conduite


- le calme ? oui, mais pas à 100%, parce que pendant les vendanges, ça vaut bien un centre-ville très fréquenté

 

- le potager : génial, au moins 150 m² de potager !!! on a des légumes dans le congélo pour les 10 ans à venir (surtout des courgettes d'ailleurs, parce que les autres légumes, on nous les a piqué - pendant les vendanges justement!). Par contre, c'est pas du "tout bio". Ah bon ?!! Ben oui, les canalisations destinées aux égouts, et ben elles se vident en fait au bout du jardin, directement dehors. Et autour du potager, c'est des champs de vignes qui mangent des pesticides à toutes les sauces, et toute l'année. Rhooo... pas un coquelicot dans le jardin, moi je trouve ça louche

 

- les deux jeunes amoureux, ayant chacun un job "en ville" (2 villes pour être exact, et à 60 km l'une de l'autre), ont tous les deux du investir dans une voiture... ben oui ma ptite dame, les bus ici ils vous enmènent au marché d'à côté le mercredi matin ou au collège le plus proche, mais c'est tout

 

- pour faire les courses... faut prendre la voiture

 

- le vendredi soir, pour fêter le week-end avec une petite bière en terrasse... faut prendre la voiture


- le dimanche matin quand on a une furieuse envie de croissants... ben re-voiture

 

- pour aller chercher les amis à la gare... re-re-voiture

 

 

Bilan, vous l'aurez compris : on roule comme des cochons, la facture carbone est salée. Et pour des écolos adeptes de la simplicité volontaire, c'est même carrément indigeste...

 


Bref, il nous fallait arrêter le massacre

 

 

 

Les critères de choix

 

Cette fois-ci, on repart avec les mêmes critères de choix : impact sur l'environnement minimisé et qualité de vie préservée, pour un petit budget

 

Mais sans a priori, sans cliché, on se pose et on réfléchit vraiment
on utilise notre cerveau pour démêler le vrai du faux


Qu'est-ce qui colle vraiment avec nos valeurs ? Notre mode de vie ? Nos impératifs, nos priorités ?

Vivre en maison à deux, à la campagne, est-ce que ce n'est finalement pas une idée pré-conçue, un peu facile, un panneau pré-pensé dans lequel on est bien tombé ?


Après quelques mois de visites, quelques discussions, nous avons jeté notre dévolu...

sur un appartement
58 m² dans un village avec toutes les commodités (ouvertes même le dimanche matin) et UNE GARE
et puis avec une grande terrasse, pour mettre plein de fleurs et légumes et déjeuner le matin

 



Pas trop dure, la transition ?

En fait, et au risque de surprendre, non.
Voire même, ça va beaucoup mieux
Nous avons maintenant un charcutier, un boulanger, une librairie, une pharmacie, un opticien... et même une épicerie bio à moins de 200m, qui a toujours tout ce qui est noté sur la liste des courses
Un petit cinéma, quelques terrasses... On peut vraiment tout faire à pieds

Pour parfaire le tout, les trajets au boulot se font maintenant EN TRAIN !
(heu... pour la moitié du foyer en fait, Monsieur a encore quelques réticences par rapport à la pontualité et la régularité de la sncf - mais ça c'est un autre problème)


BINGO !

 

 


Et maintenant ?

Et maintenant... on rénove comme des fous !!!
Plancher en chêne huilé, cuisine en bois, enduits terre et paille, peinture à l'argile...
on a la tête plein de projets :-)

 

 

 

Mais...

 

Mais la difficulté première, c'est le manque d'informations :
Des bouquins sur la rénovation écologique, il en existe maintenant plétore
Malheureusement, toutes les rénovations décrites portent sur les maisons...

Or en appartement (classé en zone historique en plus)
ben l'isolation par l'extérieur, on oublie
les ponts thermiques avec les voisins... difficile à gérer
la fabrication de briques d'argile à faire sécher dans le jardin... on oublie
préparer un enduit de terre dans le salon... bon ben ça devient un peu compliqué
la bétonneuse pour l'enduit chaux et chanvre, elle passe pas dans l'escalier
...
et la liste est longue !


A côté de ça, tous les petits détails du type : des cuisines intégrées qui ne dégagent pas de COV... on trouve ça où ? des matériaux écolos à proximité... idem ?
ça ce sont des exemples, mais à mon avis nous n'en sommes encore qu'au début


Donc... pérégrinations à suivre sur ce blog dans les mois à venir, dans la rubrique Eco-rénovation
En espérant que notre travail pourra servir de base à d'autres !



AU BOULOT !

 

 

 

 

 

Articles à suivre : rubrique Eco-rénovation

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bergamote - dans Eco-Rénovation
commenter cet article

commentaires

baptiste 18/09/2014 15:03

Bon et alors, avec du recul, investir dans de la rénovation écolo ca vous semble etre le bon choix? Vous avez surement eu la possibilité de voir une différence sur votre facture EDF et gagné en confort non?

Bergamote 19/09/2014 15:15

Avec du recul, c'est vraiment un bon investissement. Facture de chauffage divisée par 5, frais de transports, confort de vie... Après 3 ans de "vie", les matériaux tiennent bien la route, et c'est très simple à entretenir. Un coup d'éponge sur un enduit d'argile pour effacer une fissure ou un coup de crayon, un coup d'huile dure sur les boiseries... en toute sincérité, je recommande.

Baptiste 10/06/2014 17:59

C'est vraiment bien pensé. Effectivement, les ecolos sont souvent en maison à la campagne voire dans des hameaux, mais ce n'est pas vraiiment écolo. Je pense avoir trouvé aussi le bon compromis,
une petite maison en centre ville, pas trop grand, accès exterieur, et ça change vraiment la vie.

Entreprise de rénovation 10/05/2013 19:29

Excellent article, il faudrait plus souvent s'en inspiré..
mercie encore

entreprise peinture 20/02/2013 15:07

blog très intéressant!

Bergamote 26/02/2013 14:42



Merci beaucoup



mira 15/10/2012 13:47

Bonjour,
Votre article m'a bien plu et m'a fait sourire :-)
C'est vrai, la rénove d'appartement pose plus de contraintes. Et si vous y habitez en plus, c'est encore plus compliqué.
Je crois que pour les ponts thermiques il n'y a pas grand chose que vous pouvez faire.
Pour les cloisons- essayez le fermacell- c'est plus facile en appartement que les briques d'argile
Pour le sol- je suis une grande fan du lino a clipser de chez forbo_ écolo et facile à poser, sinon le liège vernis pourquoi pas
Et l'isolation... Pourquoi pas le chanvre? En laine? L'enduit chaux chanvre c'est juste une correction thermique, pas une vraie isolation...
Enfin... J'arrête de vous embêter. Courage pour votre projet et amusez-vous bien

Bergamote 22/10/2012 12:10



Hi hi! Merci pour vos conseils  On a effectivement adopté le fermacell, et pour le sol, c'est finalement du
parquet partout... c'est du boulot, mais dès qu'on aura tout terminé, je vais faire tout plein d'articles!


Bonne continuation!